Bientôt du biogaz porté

A Savigny-sur-Braye (Loir-et-Cher), 17 élevages portent un projet de méthanisation. Méthabraye devrait injecter 150 m3/h de biométhane sur le réseau de gaz de GRDF. Particularité : le biogaz sera porté jusqu’à Vendôme. « Nous n’avons pas d’usine qui pourrait valoriser le biogaz, et le réseau GRDF du village était trop petit pour les volumes produits. Délocaliser le point d’injection était la seule solution pour développer ce projet », souligne Christophe Beaujouan, conseiller méthanisation à la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher. Ce point d’injection pourra également servir pour d’autres projets. Mais la réglementation ne le permet pas encore.

Dans la campagne loir-et-chérienne, des éleveurs se rassemblent pour produire du biogaz et le porter jusqu’à Vendôme.

Grâce à la liquéfaction, une technique maîtrisée mais qu’il faudra adapter à des petits volumes, le gaz sera transporté, par camions-citernes cryogéniques, deux fois par semaine à 15 km. Malgré un coût élevé (6 M€), cette solution innovante reste rentable, notamment grâce à une subvention de l’Ademe d’1 M€. L’enquête publique commence. Le projet devrait être opérationnel en 2017.